Principes de base

 

1. Le matériel seul ne peut rien faire

 

Le matériel lui-même, aussi sophistiqué soit-il, est un automate qui répète sans relâche une tâche assez élémentaire : recevoir-décoder-exécuter un ordre très sommaire reçu de l'extérieur.


Au cœur de la machine, c'est le micro-processeur qui assure cet automatisme : il reçoit les instructions, les analyse et déclenche l'action correspondante en envoyant aux autres composants les signaux et données adéquats. Les ordres auxquels un processeur est capable de répondre sont sommaires et en nombre limité, mais sa rapidité d'exécution est telle que l'on obtient, par combinaison d'un grand nombre d'actions élémentaires, la réalisation de tâches complexes.

 

2. Les logiciels pilotent la machine

 

Pour qu'un ordinateur fonctionne, il faut utiliser des logiciels. Ce sont eux qui provoquent et guident l'action de la machine en donnant des ordres au micro-processeur : en simplifiant, on peut imaginer un logiciel comme un ensemble d'instructions que le processeur exécute l'une après l'autre, dans l'ordre où il les reçoit.

Quand on utilise un ordinateur, on se sert forcément et en permanence de deux logiciels au moins :

  • celui qui pilote le matériel et qui assure l'interface homme-machine : le système d'exploitation (logiciel système),
  • celui ou ceux qui permettent de faire quelque chose de particulier : les applications.

 

À savoir - Aspects pratiques :

 

Bien que tous les micro-ordinateurs fonctionnent sur le même principe quelle que soit leur marque, un même logiciel ne peut pas être utilisé sur n'importe quelle machine. Cela tient d'abord au système d'exploitation installé (Mac OS, Windows, Linux, etc.), du coup, une application qui tourne sur une machine ne tourne pas sur l'autre.
Heureusement, de nombreux programmes existent dans les différentes versions. Donc, attention quand vous achetez un logiciel, pensez à préciser la version qu'il vous faut 

 

Autrement dit ...


 

Et moi dans tout çà ?

 

Vous, vous êtes le pilote des pilotes  Comme lorsque vous conduisez, c'est vous qui tenez le volant, vous qui décidez de ce qu'il faut faire et de comment le faire. Autant dire que vous pouvez conduire impeccablement et arriver à bon port, ou bien faire n'importe quoi et vous "planter" dans un virage. Et cette conduite va se faire par l'intermédiaire de l'INTERFACE HOMME-MACHINE ... Interface Mac OS X, Windows, Linux ...

 

Bref, l'ordinateur c'est un peu comme la voiture : ça s'apprend. Et plus on sait comment fonctionne la voiture, mieux on la conduit ...